Delcampe : un site belge d’e-commerce primé en France19/02/2018

Le magazine économique français Capital a décerné le prix du meilleur site e-commerce à Delcampe.net. Selon une enquête menée auprès de 20.000 consommateurs, les prestations du site belge dépassent des références comme eBay ou PriceMinister.

Delcampe.net a été récemment sélectionné par des collectionneurs comme la meilleure enseigne  "Qualité de service" pour la vente de produits d’occasion. L’étude organisée par le mensuel Capital en collaboration avec l’institut Statista a permis d’interroger en ligne de manière anonyme et indépendante des milliers d’internautes. Ils ont noté la qualité du service prodigué dans les enseignes fréquentées durant les trois dernières années.       

Sébastien Delcampe (CEO) confie que se trouver à la tête de ce classement était inattendue et que la société n’avait pas demandé à s’inscrire à l’étude du Capital. "Nous étions très surpris lorsque le magazine nous a contacté. Il y avait une centaine de sites qui concourraient dans notre catégorie et nous sommes arrivés premier devant un géant comme eBay ou PriceMinsiter".

Le site compte 1,2 millions d’utilisateurs

La success-story de Delcampe a commencé il y a 17 ans, lorsque son fondateur Sébastien Delcampe a décidé de réunir sa passion pour la philatélie et pour la programmation informatique en créant un site de vente ne ligne.

Le site n’a pas cessé depuis de se développer et compte aujourd’hui plus de 1,2 millions d’utilisateurs - dans plus de 168 pays - qui peuvent consulter le site dans six langues différentes. Ils vendent et achètent entre particuliers des objets de collection répartis dans plus de 20.000 catégories.

Si, à l’origine, le site ne proposait aux enchères que des timbres pour attirer le plus grand nombre, il a progressivement intégré les cartes postales, les pièces de monnaie en passant par les livres anciens et récemment, pour répondre à la demande du public, des vinyles ainsi que des anciens jeux vidéo ou des bandes dessinées.

Entre 150.000 et 200.000 nouveaux objets enrichissent quotidiennement le catalogue en ligne de la société. Les passionnés ont la possibilité de s’offrir certaines pièces pour quelques cents et d’autres coûtent par contre plusieurs milliers d’euros. A l’instar d’une collection de timbres à 45.000 €, du passeport diplomatique du Roi Baudouin, ou d’objets insolites comme le dentier de Winston Churchill, qui n’a cependant pas trouvé preneur pour le prix fixé à 50.000 € et qui a, depuis, été retiré du site.  

C’est en fait suite au refus de sa candidature pour un poste de programmeur informatique auprès d’eBay en Belgique qu’il a décidé de créer son site. Le recruteur avait estimé ses compétences insuffisantes pour le poste.

Un tournant décisif pour Sébastien Delcampe qui de retour chez lui réagit avec la création de son propre site. "J’ai commencé Delcampe sur la table de ma cuisine. Je devais me prouver à moi-même que je pouvais y arriver", confie le fondateur.

Sébastien Delcampe a donc trouvé la bonne recette puisqu'aujourd’hui son entreprise située à Tubize emploie 35 personnes.

Col&MacArthur: nos dirigeants se l’arrachent 29/11/2018

La célèbre maison horlogère basée à Bassenge en province liégeoise, ...
more

Alibaba débarque en Europe 13/12/2018

Alibaba investit 75 millions d’euros à l’aéroport de Liège pour la...
more