Eurogentec fabriquera le vaccin à ADN d'INOVIO contre le Covid03/12/2020

L’entreprise liégeoise Eurogentec, filiale de l’entreprise japonaise Kaneka et spécialisée dans la fabrication et le développement de produits biopharmaceutiques, vient de signer un accord avec la firme américaine INOVIO pour la fabrication de son vaccin à ADN contre le coronavirus. Sa nouvelle unité de production de pointe à Liège, qui comprend un tout nouveau fermenteur 2200L, permettra de produire de grands volumes de ce vaccin nouvelle génération.

L’entreprise américaine INOVIO Pharmaceuticals a réuni une coalition mondiale de collaborateurs, de partenaires et d’investisseurs pour accélérer le développement de l'INO-4800, un vaccin à ADN contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2. Suite à cet accord, la biotech liégeoise devient de facto un membre essentiel de ce consortium.

« Notre partenariat avec Kaneka Eurogentec, l'un des fabricants de plasmides les plus importants et les plus expérimentés au monde, apporte une dimension supplémentaire à notre coalition manufacturière mondiale en pleine expansion », a déclaré le Dr J. Joseph Kim, président et directeur général d'INOVIO.

Le plasmide est le principe actif des vaccins à ADN, ainsi que la matière première clé pour synthétiser de l'ARN messager (la séquence codée qui envoie des instructions contre le virus) pour les nouvelles générations de vaccins. Les thérapies par ADN et ARN sont des nouvelles technologies très prometteuses pour prévenir et traiter, entre autres, les pandémies, les maladies orphelines, les cancers, les maladies infectieuses et les troubles génétiques.

« Nous sommes impatients de travailler avec Kaneka Eurogentec et de tirer parti de leurs capacités de fabrication à grande échelle, à la pointe de la technologie, pour atteindre notre objectif et produire des centaines de millions de doses d'INO-4800 en vue d'une distribution planétaire », a ajouté Robert J. Juba Jr, senior vice-président de la biofabrication et de la gestion de l'approvisionnement clinique d'INOVIO.

Spin-off de l’Université de Liège, Eurogentec est considérée comme le leader mondial de la biofabrication d'ADN plasmidique utilisé dans les thérapies géniques et cellulaires. Pour rappel, la société avait annoncé cet été la certification GMP (Bonnes Pratiques de Fabrication) de sa nouvelle unité de production (10 000 m2) à Seraing.  

La biotech liégeoise, qui a rejoint en 2010 le groupe chimique japonais Kaneka, axé sur la technologie et l'innovation, a également développé des équipements et des méthodes capables de réduire les déchets et le besoin en matières premières par rapport aux procédés actuels de production des produits biopharmaceutiques. Cela fait de cette nouvelle installation l'unité de production la plus avancée au monde pour ce type de thérapie génique.

La société prévoit de recruter sur son site du Sart-Tilman jusqu'à 80 nouveaux collaborateurs pour soutenir les activités de production liées aux vaccins Covid-19.

INOVIO effectue actuellement la phase 2 des essais cliniques planifiés pour son candidat vaccin INO-4800. L’étude des phases 2/3 planifiée, appelée INNOVATE (INovio INO-4800 VAccine Trial for Efficacy) est menée sur des adultes aux Etats-Unis. C’est une étude randomisée, menée en aveugle et contrôlée par placebo pour évaluer l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin.

 Altius©QinetiQSpace

L’ESA hisse SPACEBEL encore plus haut 05/01/2021

Déjà impliquée dans la mission d’observation de la stratosphère Altius à plusieurs niveaux depuis 2018, la...
more

Digital Wallonia : CES 2021 19/01/2021

Coronavirus oblige, le Consumer Electronics Show (CES) qui se tient chaque année à Las Vegas s’est tenu...
more