Namur: rénovation du Stade des Jeux et du Théâtre de Verdure01/06/2017

La Région wallonne a débloqué douze millions d’euros pour la rénovation du Théâtre de Verdure et du Stade des Jeux, tous deux situés au sommet de la citadelle. Cela représente beaucoup pour le patrimoine namurois qui s'en voit renforcé.

Cet ensemble architectural qui fut classé il y a moins de deux ans va pouvoir être restauré et modernisé pour accueillir toutes sortes de spectacles et d’événements grand public. Parmi les nouveaux aménagements décrits se trouve l’installation d’une bâche rétractable pour protéger les spectateurs du théâtre.

Construit au début du 20e siècle, avec le soutien du Roi Léopold II, au moment où la vocation militaire de la Citadelle de Namur s'estompait, le Stade des jeux et le Théâtre de Verdure constituent une rareté architecturale. L'objectif était d'inscrire le site dans une dynamique plutôt culturelle et touristique. C'est le premier bâtiment civil belge construit en béton armé.

« Ce sont des outils patrimoniaux exceptionnels en Wallonie et même uniques en leur genre en Europe », explique Maxime Prévot, ministre wallon du Patrimoine et bourgmestre en titre de Namur. « Mais après un siècle d’existence, ils sont rongés de partout, le béton s’effrite et tombe, il y a des endroits qu’on a dû interdire au public par mesure de sécurité. Or c’est un endroit qui est destiné à être le lieu d’événements populaires importants comme Léopold II l’avait souhaité à l’époque ».

D’autres montants avaient déjà été versés ces dernières années, tant par les autorités régionales que par la ville de Namur, pour restaurer l’ensemble du site de la citadelle et le valoriser sur un plan touristique.

« En douze ans de législature communale, on sera à 29 millions d’euros », explique Arnaud Gavroy, échevin de la citadelle. « Et on ajoute maintenant les douze millions pour le stade et le théâtre, donc ça fait une somme importante. Mais il le faut et la citadelle le vaut bien, c’est un patrimoine exceptionnel pour la région et sa capitale. Il faut rassurer le citoyen: les réparations que nous allons faire seront plus durables car les techniques ont évolué, et puis tout euro investi ici retourne à la Wallonie entièrement. Ce sont des entreprises d’ici, des matériaux d’ici, des ingénieurs et des ouvriers d’ici… Et puis c’est un patrimoine qu’on ne pourra pas délocaliser! On va accentuer la renommée de la citadelle ».

Avec l’exposition universelle de Milan, l’attractivité de la citadelle sera aussi renforcée par l’installation d’un pavillon belge. Il sera monté au bout de l’esplanade, face au Stade des Jeux. La construction devrait débuter cet été. Le pavillon deviendra la vitrine du savoir-faire de la Wallonie dans le numérique et les nouvelles technologies.

Enfin le projet de nouveau téléphérique permettant de rejoindre le centre de Namur à la citadelle, « n'est pas enterré », nous assure Maxime Prévot. Les seuls qui ont répondu à l'appel d'offres devraient remettre, prochainement, une nouvelle proposition aux autorités communales.

Abbaye d'Orval

D'abbaye en abbaye, découvrez les bières trappistes wallonnes ! 13/10/2017

Découvrez les Abbayes trappistes wallonnes grâce au nouveau Sentier des Abbayes Trappistes !
more

#KIKK17: Festival International des Arts Numériques 06/11/2017

En ce début du mois de novembre, Namur accueillait la 7ème (déjà) édition du KIKK Festival. Cette...
more