Un nouveau centre de recherche international en Wallonie20/05/2016

Gembloux Agro-Biotech, une antenne de l'Université de Liège, se dote d'un nouveau centre de recherche avec un niveau d'excellence européen: TERRA. Plus de 175 chercheurs seront répartis sur les 4.000m² du bâtiment qui, outre des laboratoires et des bureaux, hébergera l'Ecotron constitué de 12 chambres.

Unique en Belgique, TERRA Research Centre est un nouveau Centre d'appui à l'Enseignement et à la Recherche de l'Université de Liège, situé sur le campus de Gembloux Agro-Biotech qui devrait augmenter la visibilité internationale de la Wallonie dans le domaine. Centre interdisciplinaire et interfacultaire, TERRA étudie et développe l'ingéniérie biologiques dans les domaines de l'agroalimentaire, de l'agriculture, de la biotechnologie et de l'environnement. L'objectif est d'y élaborer l'agriculture durable du futur, en utilisant moins d'eau et de pesticides (comme dans le projet visant à éradiquer la bactérie tueuse d'oliviers) ainsi que les produits qui en résultent.

Stimuler la transversalité et les échanges entre chercheurs appartenant à des disciplines différentes est un principe de base du centre. TERRA réunit ainsi plus de 175 chercheurs avec une approche réellement interdisciplinaire, favorisant les collaborations scientifiques interfacultaires et internationales ainsi que les interactions avec le monde de l'entreprise. 28 projets regroupés en 9 catégories, parmi lesquelles on trouve "Feeding the future" ou encore une thématique autour des forêts africaines, ont ainsi été retenus pour être développés au cours des cinq prochaines années. Pour épauler ses chercheurs, TERRA développe également des stratégies en matière de recherche de financement et de montage de projets d'envergure internationale.

Le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l'Économie, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude Marcourt, se réjouit de l'avancée du projet: "Dans le cadre de la politique de spécialisation intelligente en Wallonie, j'ai souhaité pousser l'éclosion de plateformes de recherche à haute valeur ajoutée. Terra est la première étape de concrétisation de cette dynamique. La participation de la région, à travers les pôles, entend maintenir le niveau d'excellence de la recherche en Wallonie au plus haut niveau en la dotant d'outils performants. En moins de dix ans, la Wallonie a doublé le financement de la recherche mais le décloisonnement et la transversalité sont également importants, afin d'optimiser l'efficacité et la rentabilité des moyens mis à disposition."

Afin d'accueillir ces installations et équipements exceptionnels, un tout nouveau bâtiment est en cours de construction et devrait pouvoir accueillir les équipes dès de le début de l'année académique 2017. Il abritera notamment, outre des bureaux, laboratoires et hall de production, l'Ecotron. Celui-ci sera constitué de chambres de grandes tailles dans lesquelles il sera possible d'étudier le comportement des agro-écosystèmes, dont l'ensemble des variables sera mesuré en continu, tout en contrôlant la lumière, la pluviométrie, le vent et les concentrations de gaz.

Le Pr. Éric Haubruge, Premier Vice-Recteur de l'Université de Liège est heureux de voir ces projets en passe d'aboutir: "Ce nouveau bâtiment rendra Gembloux Agro-Biotech plus attractive vis-à-vis du monde industriel et économique en Belgique et à l'international. Des relations ont d'ailleurs déjà été nouées avec les Universités de Reims, Lille, Gand ou encore le CAAS de Pékin. La création de start-up innovantes est envisagée, tout comme l'espoir d'améliorer notre gestion de l'environnement."

En effet, cette plateforme hybride intégrera également en son sein un laboratoire créatif et une couveuse d'entreprise qui devrait permettre d'obtenir, à terme, un retour sur investissement.

Air Belgium prend enfin son envol 22/05/2018

Air Belgium a obtenu l’autorisation requise pour survoler l’...
more

Toujours plus de voyageurs pour BSCA 25/05/2018

743.254, c’est le nombre de voyageurs ayant foulé le tarmac de l’...
more