Vous êtes ici

Le Mundaneum reçoit le Label du Patrimoine Européen !

© Frédéric Raevens.

Après Mons 2015, la dynamique européenne se poursuit au Mundaneum ! À la suite d'une procédure de sélection entamée en 2014, la Commission européenne a annoncé les noms des 9 sites auxquels est décerné le Label du Patrimoine Européen 2016, et le Mundaneum en fait partie ! C’est le premier site belge à rejoindre des institutions culturelles prestigieuses, telles que l'abbaye de Cluny, la maison de Robert Schuman, ou le Palais de la Paix à La Haye.

Les sites repris sous le Label du Patrimoine européen célèbrent et symbolisent l'intégration européenne, ses idéaux, ses valeurs et son histoire. Ils sont sélectionnés pour leur valeur symbolique, le rôle qu'ils ont joué dans l'histoire européenne et les activités qu'ils offrent afin d'amener l'Union européenne et ses citoyens à se rapprocher.

Par les valeurs défendues par ses fondateurs, Henri La Fontaine (prix Nobel de la Paix en 1913) et Paul Otlet, et par le contenu de ses  collections, s’étendant à toute l’Europe, le Mundaneum est le symbole historique de la paix par la culture en Europe.

Le Mundaneum fait peau neuve

En outre, après deux ans de fermeture, le Mundaneum a rouvert ses portes au grand public sur un site élargi et toujours plus accueillant pour qui souhaite aborder « tous les savoirs du monde ».

Le rêve des deux fondateurs, l’avocat Paul Otlet et le sénateur Henri La Fontaine, était, dans les dernières années du 19ème siècle, de répertorier tous les savoirs du monde en un seul lieu pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Un projet un peu fou qui sous-tendait aussi, pour ces deux humanistes belges, la promotion d’un idéal de paix.

Hébergé à Mons depuis le début des années 90, le véritable trésor du Mundaneum, ce ne sont pas moins de 12 millions de fiches bibliographiques classées dans des tiroirs en chêne d’époque, qui constituent  le premier essai de répertoire bibliographique universel. Otlet et La Fontaine sont d’ailleurs considérés comme les pères de la classification décimale universelle.

ans un bâtiment Art Déco de la rue de Nimy – les anciens entrepôts de la coopérative l’Indépendance – le visiteur ne pourra manquer l’énorme mappemonde sortie tout droit de l’imaginaire si fécond de François Schuiten et Benoît Peeters.

Il cheminera ensuite librement au sein des nouveaux espaces aménagés, à l’initiative du propriétaire qu’est la Fédération Wallonie-Bruxelles, sur les propositions des architectes Anne-Sophie Nottebaert, Gauthier Coton et Xavier Lelion.

Un budget de quelque trois millions d’euros pour, outre une nouvelle boutique, l’équipement d’une aile pédagogique, d’un espace « Utopia » à vocation multiple (conférences…), et d’une autre salle polyvalente.

De plus, le Mundaneum a été équipé d’une salle de lecture et d’un centre d’archives, à l’arrière du bâtiment. Déployé en sous-sol, ce dernier est susceptible d’accueillir, dans les meilleures conditions de conservation possible, près de six kilomètres d’archives, dont celles des deux fondateurs, appelés parfois aussi les pionniers du web !

 

Retrouvez une partie de cet article dans le Revue W+B n°130
 

L'équipe de travail de l'Institut International de Bibliographie vers 1900
Paul Otlet
Henri La Fontaine

Articles liés