• racines de ginseng

Botalys fait pousser du Ginseng en Wallonie !04/02/2019

Après 5 ans de recherche, la société Botalys réalise une prouesse technologique 100% wallonne ! En effet, du Ginseng haut de gamme pousse désormais dans une ferme verticale à Ath.

Botalys (anciennement Green2Chem), fondée en 2011, est une PME, comprenant un effectif de 11 personnes, spécialisée dans la production indoor de plantes rares prisées pour leurs vertus médicinales. Les deux jeunes fondateurs, Pierre-Antoine Mariage et Paul-Evence Coppé, en collaboration avec l’université de Mons, la Haute école Condorcet (Ath), ont mis cinq ans pour créer une technologie permettant de produire une racine de ginseng équivalente en termes de qualité à une racine sauvage en reproduisant en laboratoire le cycle naturel de cette plante millénaire originaire d'Asie. Cette technique permet d'obtenir une plante de très haute qualité et sans utilisation de pesticides ni d'autres solvants. « Nous faisons croître la plante hors sol, en milieu liquide, selon le principe de l’hydroponie, comme pour la tomate. Cette culture étagée et en pots permet d’obtenir un ginseng d’une très grande pureté, comparable à celui qui, voici plusieurs décennies, provenait encore de l’humus des sols des forêts sauvages de Chine et de Corée, lequel est désormais protégé et son prix plus élevé que celui de l’or », explique Pierre-Antoine Mariage.

Le ginseng est connu pour ses vertus toniques, il améliore aussi la concentration et est utilisé de plus en plus comme complément alimentaire. C'est une plante à l'effet dit adaptogène. "C’est un peu un tonique non cardiaque. C’est un stimulant ou un dynamisant qui permet de lutter contre le stress passager, d’être plus résilient", résume Pierre-Antoine Mariage. En la consommant, 90% des utilisateurs ressentent les effets du ginseng au bout d’une dizaine de jours. Les conditions de culture des plantes médicinales sont particulières et rendent le processus complexe et généralement cher. "Nous disposons d’énormément de connaissances autour de leur utilisation pour prévenir et soigner des maladies. Mais il faut pour cela des plantes de qualité. Il y a 300.000 espèces de plantes dans le monde et 30.000 d’entre elles peuvent être utiles pour l’homme grâce à leurs propriétés médicinales. De ces 30.000 plantes, on sait en cultiver de manière industrielle environ 600. Le potentiel est donc énorme."

Actuellement, une trentaine de plantes sont en cours de développement mais la firme consacre 90% de sa production à un ginseng que même la Chine leur envie. "Les Chinois n’arrivent pas à faire de l’hydroponie de ginseng et nous, en Belgique, nous avons la chance d’avoir un pool d’experts en agronomie", exprime Pierre-Antoine Mariage. Le ginseng wallon est donc promis à un bel avenir en dehors de nos frontières. "Nous venons de signer un contrat avec un distributeur pour l’Europe de l’ouest, un second avec une célèbre marque américaine tandis qu’un 3e accord est sur le point d’être conclu avec une société taïwanaise pour couvrir le marché asiatique. Cette année, nous serons capables de produire 1,2 tonne de ginseng mais l’objectif d’ici 2020 est d’atteindre une production de 4 à 7 tonnes." . Un investissement de 3 millions d’euros a déjà été consenti pour le fameux ginseng de Botalys, vendu sous le nom HRG80 (hydroponique red ginseng) par deux firmes belges, qui confirme donc que Le secteur agroalimentaire wallon est effectivement bien représenté. 

Source : BRUNO DEHENEFFE (Le Soir) et l'Echo

 

 

Des vols Charleroi-Koutaïssi bientôt disponibles avec Wizz Air 08/02/2019

Bonne nouvelle! Wizz Air, compagnie aérienne hongroise la plus...
more

PUR VER lève près de 2 millions d'euros 19/02/2019

La firme greentech wallonne a levé près de 2m€ fin 2018 auprès de ses actionnaires historiques et de 3...
more