• CES 2018

CES: le rendez-vous incontournable du digital10/01/2018

L'occasion pour 14 entreprises wallonnes de faire connaître leurs produits auprès de 175.000 visiteurs et de faire un grand pas vers l'exportation.

3500 exposants sur plus de 20 hectares, 4800 CEO en provenance de 153 pays: les chiffres parlent d'eux-même. Le CES est en effet une "vitrine exceptionnelle pour lancer la commercialisation". Notamment au vu de l'importance de la couverture médiatique, comme le soulignait Benjamin Stevens, Co-Fondateur de Riiot Labs, lors de l'édition précédente. Il ne devait pas regretter sa participation puisque son produit Blue avait alors décroché un prestigieux Innovation Award. De son côté, Pierre L'Hoest (EVS), avait alors déclaré: "Il est essentiel pour une société qui vise le marché international de se confronter à ses futurs distributeurs, clients et concurrents dans des salons comme le CES".

Suite au succès rencontré par les entreprises wallonnes en 2017 et à la demande croissante pour participer à ce salon, l'Awex a décidé d'organiser pour la première fois un stand collectif, en partenariat avec Digital Wallonia et les clusters Twist et Infopôle TIC. Une première tentative d'organisation avait déjà eu lieu il y a dix ans mais une seule entreprise s'était alors montrée intéressée, contre 14 pour cette édition 2018. Notons que la Wallonie est la seule région belge représentée au CES.

Guy Van Paesschen, Project Manager Amérique du Nord et référent sectoriel numérique à l'Awex ambitionnait ce stand collectif depuis longtemps et a constaté une vraie demande depuis 2016. Il salue d'ailleurs cette volonté de la part des PME et start-ups wallonnes: "14 entreprises, c'est proportionnellement pas mal pour une première fois. D'autant qu'elles doivent recevoir l'accord des organisateurs pour pouvoir être présentes. L'un des critères est d'avoir un produit innovant à présenter, qui n'est pas encore à vendre."

Les entreprises semblent enthousiastes vis-à-vis de leur participation, à l'image de Carmelo Zaccone de Skylane Optics qui n'a "pas une minute de libre". Régis Coli (OkiDo) se déclare également satisfait du travail de l'Awex au préalable puisqu'au-delà de se voir offrir la possibilité de participer au stand collectif, il a été formé à l'art du pitching à destination d'un public Nord-Américain "très différent de ce que l'on connaît en Europe".

Grand Prix Wallonie à l'exportation 2018 : les lauréats 05/06/2018

Créé en 1991, le Grand Prix Wallonie à l’Exportation récompense les efforts et les succès d'entreprises...
more
Le Live Slow Motion utilisé par EVS pour faire les ralentis en direct.

Les entreprises noir-jaune-rouge au Mondial 12/06/2018

Les Diables Rouges ne seront pas les seuls à défendre nos couleurs lors de la Coupe du monde de football. 11...
more