Des chercheurs liégeois créent un microscope virtuel23/03/2017

Depuis 2010, le projet Cytomine développe un logiciel libre d'accès sur internet pour analyser des images à très haute résolution.  Créé au départ dans l'optique d'un usage en recherche bio-médicale,  il peut être utilisé dans n'importe quel domaine en lien avec des images numériques. L’application permet ainsi à des centaines d'utilisateurs de partager et d'analyser ensemble la même image, où qu’ils soient dans le monde.

Grégoire Vincke est un des fondateurs de Cytomine: "Le principe de Cytomine, c'est qu'il il va transformer votre navigateur internet en un microscope. Au départ, on a pris une photo à très haute définition de l'objet et on permet aux gens de naviguer dedans, comme on le ferait dans Google Maps pour des images de la Terre. Ici, on le fait dans des images d'échantillons biologiques ».

Développée à l'Université de Liège, Cytomine est ainsi la première application web open-source dédiée à l'analyse collaborative de méga-images bio-médicales mais elle pourrait donc s'appliquer aussi à la géologie ou l'histoire de l'art par exemple. "On s'est rendu compte que les algorithmes que l'on développait pouvaient servir à plein d'autres domaines d'application comme par exemple la recherche de microfissures dans des pièces d'usines ou les craquelures dans une œuvre d'art. C'est très vaste tant que c'est relatif à l'image" ajoute Grégoire Vincke.

 

Source : RTBF

 

Année record pour les sciences du vivant en Wallonie 08/09/2020

2020 est un bon cru pour les biotechs wallonnes. Selon les montants compilés par L’Echo, pas moins de 687...
more
Copyright TEXERE Biotech

Les greffes osseuses de TEXERE certifiées «sans COVID» 15/09/2020

La pandémie de COVID-19 pose de nouveaux défis aux banques de tissus. La start-up carolo...
more