Inauguration de la ligne ferroviaire cargo Zhengzhou-Liège07/11/2018

Ce mercredi 24 octobre, un premier train de fret de la société de transport ferroviaire chinoise ZIH, long de 600 mètres et composé de 37 wagons, a quitté la Wallonie (Liège Logistics Intermodal) avec une cargaison principalement composée de pièces automobiles ainsi que de produits agro-alimentaires et pharmaceutiques. Il est désormais en route pour 16 jours de trajet (11.000 km) sans escale vers Zhengzhou, capitale de la province du Henan, en Chine centrale.

La province du Henan est située à 1.500 km de Shanghai, aujourd’hui le principal pôle de développement économique chinois. C’est grâce à sa position centrale, à ses 100 millions d’habitants ainsi qu’à ses excellentes relations avec la Wallonie que le Henan a été choisi pour développer le secteur logistique de la Chine. Jusqu’alors, une liaison ferroviaire directe entre Zhengzhou et l’Allemagne (Hambourg et Munich) avait déjà été mise en place.  Cette nouvelle liaison ferroviaire complète l’offre logistique proposée « entre le centre de l’Europe et le cœur de la Chine » selon les mots du ministre wallon de l’Economie Pierre-Yves Jeholet et le vice-gouverneur de la province du Henan, He Jinping.

Cette inauguration a également été l’occasion de fêter les trente ans de jumelage entre la province du Henan et la Wallonie. Pour célébrer cet anniversaire, une délégation officielle menée par le Vice-Gouverneur de la Province s’est rendue en Wallonie du 22 au 25 octobre, afin de renforcer la relation d’amitié et la coopération entre les deux régions.  Ce magnifique succès initié par l’AWEX a pour objectif la diversification géographique des relations économiques internationales de la Wallonie.

Ce projet fait également partie de la stratégie chinoise initiée en 2013 par le Président Xi Jinping, pour relancer les célèbres routes de la soie, c’est-à-dire des connections terrestres entre la Chine et l’Europe. Dans cette optique, un train prendra la route chaque semaine pour relier les deux pôles logistiques, suivi d’une à deux autres liaisons par semaine au cours de l’année 2019.

Même si cette nouvelle liaison ferroviaire n'a qu'une valeur de test aujourd'hui, le ministre de l'Economie Pierre-Yves Jeholet en parle comme "l'une des plus belles pages d'histoire entre la Wallonie et la Chine". Il poursuit : “Quand la première puissance économique mondiale que sont les États-Unis fait preuve d’un tel protectionnisme, il faut pouvoir se tourner vers d’autres acteurs comme la Chine. Nous voulons une Wallonie tournée vers l’extérieur. Cette ligne cargo est une véritable opportunité économique qu’il faut saisir”.

La Chine suit de près son incubateur à Louvain-la-Neuve 12/11/2018

Le China-Belgium Technology Center (CBTC), officiellement lancé en 2016 à Louvain-la-Neuve, entend...
more

Thunder Power s’installe à Gosselies 13/11/2018

Le vendredi 19 octobre sur le site de ...
more