• Delphi Genetics a récemment quadruplé ses capacités de production suite à une forte augmentation de la demande.

Le Biopark de Charleroi a le vent en poupe03/07/2020

Le pôle d’excellence dans les biotechnologies se prépare à recruter massivement dans les mois à venir. 300 emplois sont annoncés rien que pour les 4 acteurs principaux spécialisés dans la bioproduction :  MaSTherCell, Delphi Genetics, Univercells et Novasep.  Cette nouvelle arrive une semaine après l’annonce de l’entrée au Nasdaq américain d’une autre pépite wallonne du Biopark carolo, la société Iteos, spécialisée dans les traitements par immunothérapie contre le cancer.

Trois mois après avoir bouclé une nouvelle levée de fonds record de 125 millions de dollars, iTeos Therapeutics va faire son entrée à Wall Street.  Cette demande d’introduction en bourse (IPO) devrait lui permettre de récolter jusqu'à cent millions de dollars supplémentaires. Spin-off de l'UCLouvain et de l'Institut Ludwig pour la recherche sur le cancer, iTeos est experte en immuno-oncologie, une nouvelle approche thérapeutique qui vise à restaurer l'immunité contre le cancer. Elle rejoint ainsi au Nasdaq américain les deux autres biotechs wallonnes, Celyad (ex-Cardio 3 Biosciences) et MdXHealth, active dans le diagnostic du cancer de la prostate.

Autre secteur des sciences du vivant en plein développement : la bio-production, à savoir la fabrication de substances biologiques constituant la base de nouvelles thérapies novatrices capables de soigner des maladies jusqu’ici incurables. C’est, avec la recherche académique et le développement de nouvelles molécules, l’un des deux centres d'expertises du BioPark. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est en plein essor actuellement puisque plusieurs centaines d’emplois vont être créées dans les 12 prochains mois. Deux des 4 biotechs concernées, Univercells et Novasep, participent à des projets de développement de vaccins contre le Covid-19.

Novasep a ainsi signé un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca afin de fabriquer (à Seneffe) pour l’Europe la plus grosse partie de la substance active du vaccin contre le Covid-19 que développe actuellement AstraZeneca en collaboration avec l’Université d’Oxford. "La conjoncture est bonne sur les activités historiques de Novasep. Nous avons un plan d’embauche de 50 collaborateurs. En plus de ça, il y a le partenariat avec AstraZeneca qui nous amène à recruter une centaine de collaborateurs supplémentaires pour ce projet spécifique », se réjouit Cédric Volanti, patron de Novasep Belgique.

Univercells a pour sa part signé une collaboration stratégique avec les sociétés allemande Leukocare et italienne ReiThera pour la fabrication d’un vaccin contre le Covid-19, utilisant une technologie à base d’adénovirus. La production à grande échelle de ce vaccin par Univercells et sa filiale Exothera créera plusieurs dizaines d’emplois au sein du BioPark.

La société Delphi Genetics a quant à elle récemment quadruplé ses capacités de production suite à une forte augmentation de la demande. Ancienne spin-off de l’ULB, elle est spécialisée dans la production d’ADN pour les thérapies géniques. "L'année dernière, nous avons engagé en moyenne une personne tous les quinze jours" souligne Cédric Szpirer, fondateur et directeur scientifique de l'entreprise. "Nous sommes 35 et nous avons encore une dizaine d'engagements prévus. Cela sans compter un projet de développement d’un traitement contre le Covid-19" qui selon lui débouchera sans doute "sur d'autres emplois nouveaux".

Enfin, celle qui semble offrir le plus grand nombre d’emplois est MaSThercell. Récemment acquise par l’entreprise américaine Catalent, elle est active dans l’industrialisation et la production de thérapies cellulaires. Elle est en train de démultiplier la taille de ses installations existantes avec une extension de 5.700 m² à Gosselies. Quelque 300 emplois sont à pourvoir à un horizon de 3 ans.

Les activités de bio production s’adressent aux personnes ayant une première expérience dans le domaine ou dans des domaines connexes, comme l’agroalimentaire, mais aussi aux jeunes diplômés, ainsi qu’aux personnes prêtes à entamer une reconversion professionnelle, souligne-t-on. Ouvriers, techniciens ou responsables de production : des dizaines de profils différents sont recherchés. Selon Florence Bosco, CEO de BioPark Development, "Le secteur de la biotechnologie est un secteur économique très important pour la région de Charleroi et pour la Belgique en général. Il est en pleine expansion et est ainsi créateur d’emplois de qualité et de long terme. Dans le contexte post-Corona actuel, difficile pour beaucoup, nous sommes heureux de pouvoir offrir de nombreuses opportunités de recrutement et de reconversion à différents profils."
 

Source : L’Echo et Belga

Ouverture à Shanghai du premier parc d'attraction Schtroumpfs 30/06/2020

Un grand parc d'attraction intérieur a ouvert ses portes fin mai 2020 près de Shanghai....
more
Home Eos est spécialisée dans les solutions anti-bruit durables

Home Eos reçoit le label "Solar Impulse" 28/07/2020

La société Home Eos de Farciennes a décroché le label mondial «Solar...
more