Mithra signe son plus grand contrat avec Mayne Pharma Group25/10/2019

Ce mois d’octobre commence très bien pour Mithra, la biopharma liégeoise spécialisée dans la conception d’alternatives innovantes dans le domaine de la santé féminine : elle vient de signer un accord de licence et d’approvisionnement avec Mayne Pharma Group pour la commercialisation d’Estelle®, son produit phare, aux États-Unis.

On le sait, les contraceptifs oraux présentent parfois des effets secondaires indésirables. C’est donc pour des raisons de sécurité, mais également par facilité, qu’aujourd’hui 30% des américaines ne prennent pas la pilule. Heureusement, Mithra a trouvé une solution avec son contraceptif oral Estelle®, qui contient de la DRSP et se distingue par son oestrogène natif innovant, l’Estétrol (E4). Avec son mode d’action unique, E4 a une incidence minimale sur les cellules du foie, notamment sur les paramètres de coagulation et sur le profil hémostatique. A titre d’exemple, l’Ethinyl-Estradiol présent dans la plupart des contraceptifs oraux exerce un effet négatif sur ces paramètres de coagulation.

Si vous avez bien suivi le raisonnement, Estelle® apparait donc comme une nouvelle solution contraceptive prometteuse pour les femmes avec un rapport bénéfice/risque unique. Ajoutez à cela que Mithra a estimé que le marché de la contraception aux Etats-Unis pèse aujourd’hui 5,4 milliards de dollars, soit le double du marché européen, la société liégeoise aurait tort de ne pas commercialiser Estelle® aux Etats-Unis.

Et le meilleur partenaire pour cette mission, c’est Mayne Pharma Group, une société pharmaceutique de spécialités cotée en Australie et deuxième fournisseur de contraceptifs oraux aux Etats-Unis. Elle compte près de 1.000 personnes et commercialise des produits pharmaceutiques de marque et des génériques basés sur une expertise dans le domaine du mode d’administration.

Pour faire bref, les conditions de l'accord entre les deux sociétés prévoient que Mithra reçoive :

  • Un montant de minimum USD 295 millions (USD 308,1 millions actualisés) en droits de licence, composés des avances et paiements d'étapes en cash et en actions (+USD 13,1 millions actualisés);
  •  un prix fixe par produit pour l’approvisionnement ;
  •  un prix variable pour l’approvisionnement basées sur un pourcentage (élevé, à 2 chiffres) sur les ventes nettes.

Mithra recevra également des avances et des paiements d’étapes en actions et en cash de minimum 295 millions de dollars et percevra également un prix de transfert composé de parties fixes et variables basées sur un pourcentage à deux chiffres des ventes nettes sur une période de 20 ans.

Dans le cadre de sa stratégie marketing, Mayne s'est engagé à investir plusieurs centaines de millions de dollars US dans les cinq premières années pour couvrir toutes ses dépenses et, si tout va bien, l’équipe entièrement dédiée à Estelle® sera composée au minimum de 70 représentants médicaux expérimentés et 8 managers.

En outre, Mayne, Mithra et autres partenaires internationaux travailleront en étroite collaboration sur l'image de marque et le matériel de promotion au cours de l’année prochaine, en mettant particulièrement l’accent sur le digital.

On attend la suite, mais le partenariat s’annonce très bien, comme déclaré par Scott Richards, CEO de Mayne Pharma : « Ce produit devrait jouer un rôle fondamental dans le domaine de la santé féminine durant de nombreuses années et s'intègre parfaitement au portefeuille de plus de 20 contraceptifs génériques de marque de Mayne Pharma actuellement commercialisés et aux produits en cours de développement. »

Fondateurs Dogstudio

Dogstudio à l'assaut de Mexico 10/10/2019

Dogs...
more

Un Noël azuré avec Air Belgium 12/11/2019

Envie de passer Noël sous le soleil ? La compagnie belge Air...
more