• Pépinière de Zoromé Hamado à Gasselkoli (Tongomayel - 26-06-18)
  • 2- Pépinière de Amadou KIEMDE à Gargaboulé (Pobé Mengao) en fin juin 2019
  • 2- Pépinière de Salif OUEDRAOGO à Niamanga (Pobé Mengao) en fin juin 2019
  • 15 Pépinière de Bonkounkou Issiaka à Tidiallé (Tongomayel 26-06-18)
  • 26 Formation pépiniéristes - Ensemencement (Djibo 20-03-18)

Reboisement au Burkina Faso : l’exploit de 2018 renouvelé !03/01/2020

La Coordination Nationale de la Grande Muraille Verte au Burkina Faso et l’ONG Tiipaalga ont signé en mars dernier un protocole d’accord opérationnel, pour la production et la mise en terre de plants forestiers au cours de la campagne de reboisement 2019, dans les mises en défens de la province du Soum au Burkina Faso.

L’objectif de production de 120 000 plants par les pépiniéristes villageois a été dépassé au cours de la période allant du 15 avril au 30 juin 2019. Cette opération se réalise dans le cadre de l’accord de coopération entre l’APEFE et l’ADEPS pour la compensation carbone des points verts de l’ADEPS.

La production et la mise en terre de plants au cours de la présente campagne de reboisement, fait suite à l’intervention de 2018 qui a été largement concluante. C’est pourquoi les mêmes objectifs ont été reconduits cette année 2019. Pour un total de 120 000 plants à produire, ce sont au finish 127 570 qui ont été produits par les 17 pépiniéristes répartis dans 16 villages appartenant à 7 communes de la province du Soum au Burkina Faso : Baraboulé, Tongomayel, Béléhédé, Kelbo, Nassoumbou, Djibo, Pobé Mengao.

Dans son processus d’opérationnalisation, l’ONG Tiipaalga a d’abord organisé une rencontre avec les pépiniéristes afin d’expliquer et d’harmoniser l’information sur les bases contractuelles qui allaient les liés au cours de la campagne de reforestation. C’est ainsi que ces derniers ont été informés sur le nombre de plants à produire par espèces et par pépinière, le prix de rachat des plants fixé à 90 FCFA l’unité, la signature du contrat ainsi que le respect des consignes et le délai fixé à fin juin pour le dernier dénombrement des plants.

Les espèces identifiées pour être produites sont l’acacia senegal, l’adansonia digita (Baobab), l’acacia tortilis, le bauhinia rufescens, et l’acacia macrostachya. A la date du 05 juillet 2019, la production s’est élevée à 127.570 plants forestiers soit un taux de réalisation de 106.3 %, avec des taux de réalisation suivant les espèces qui varie entre 98,6 et 108.9 %. La mise en terre des plants s’est elle terminée en août.

Par ailleurs, 20 pépiniéristes ont aussi bénéficié du renforcement de leurs capacités sur les techniques de greffage du ziziphus mauritiana, à leur propre demande. La promotion de cette espèce permettra de créer une source de revenu local notamment pour les femmes et contribuera à améliorer la qualité nutritionnelle des ménages dans la région.

La Coordination Nationale de la Grande Muraille Verte au Burkina Faso est un programme mis en œuvre par la Coordination Nationale de la Grande Muraille Verte de l’IGMVSS.

Partage et solidarité pour les découvertes liées au Covid-19 02/04/2020

Face à cette crise sanitaire d’ampleur mondiale, les Agents de Liaison Scientifique (ALS) de WBI ont...
more
Catherine Linard, Benoît Muylkens, Damien Copeau et Nicolas Gillet constituent l’équipe qui a mis au point la nouvelle technique de diagnostic © UNamur

COVID-19: l'UNamur lance une nouvelle méthode de diagnostic 02/04/2020

L’Université de Namur, sous la direction du Professeur Benoît Muylkens...
more