La randonnée pédestre en Belgique06/01/2017

La randonnée pédestre existe depuis de nombreuses années en Belgique.

Le pionnier des sentiers est Maurice Coyn ayant été actif au sein du touring club de Belgique de 1920 à 1950.

Il publia de nombreux ouvrages, livres sur l'Ardenne belge.

De 1930 à 1939, il avait élaboré et balisé de nombreux sentiers pédestres appellés sentiers touristiques du touring club de Belgique.

Ces sentiers furent le point de départ des sentiers de grande randonnée en Belgique et en France.

En 1936, le sentier de l'Ourthe allait d'Angleur à Houffalize.

En 1939, était créé le sentier international de la Hollande, la Belgique, le Grand Duché de Luxembourg et la France.

Il a été responsable au tourisme de la Ville de Bruxelles et secrétaire d'Ardenne et Gaume.

De nombreux articles ont été publiés au sein du touring club de Belgique , Ardenne et Gaume.

Les archives du touring club de Belgique peuvent se consulter à Louvain-la-Neuve.

La randonnée pédestre au sein des sentiers de grande randonnée a débuté en 1959 en région liégeoise avec les frères Cailloux comme fondateur.

Maintenant le réseau des sentiers Gr représente à Bruxelles et en Wallonie plus de 5000 km de sentiers balisés.

Au début de la renaissance de la rando, les randonneurs se déplaçaient en transport en commun et logeaient en auberge de jeunesse, refuges, camping.

Les adeptes de la randonnée itinérante portaient des gros sacs à dos avec tente et ravitaillement.

Maintenant les randonnées ou trekkings se font avec du matériel plus léger.

La randonnée pédestre permet de découvrir des lieux touristiques ou non, un paysage méconnu en dehors de la circulation automobile, de suivre une rivière ou un cours d'eau...

Maintenant on utilise d'autres technologies comme le gps pour faire et repérer ses propres randonnées pédestres.

Les nombreux sites et blogs sont nombreux parmi les nombreux touristes, marcheurs et randonneurs, sans oublier les sites gérés par le tourisme, les villes et communes.

Nous incitons le plus de touristes étrangers à venir découvrir notre beau pays la Belgique et la Wallonie.

Les premiers contacts sont souvent le net ou en collaboration par exemple avec Wallonie Bruxelles Tourisme.

Nous essayons d'accueillir au mieux les touristes afin qu'il reviennent chez nous plus tard.

Le bénévolat a sa place parmi la promotion du tourisme.

Qui est le mieux placé pour informer les touristes sur les randonnées vécues par soi-même...

La devise des sentiers de grande randonnée est un jour de sentier = huit jours de santé.

La Belgique, c'est le pays des bonnes bières, du fromage, des frites, des plats régionaux, ...

La gastronomie est également recherchée par les touristes.

Quel que soit le lien de destination de Wallonie, le choix est immense.

Nous avons la chance de pourvoir chaque week end et en semaine découvrir des itinéraires balisés par les nombreux clubs de marche de la fédération francophone belge de marches populaires, www.ffbmp.be.

Une autre forme de tourisme est la collaboration de greeters qui vous font découvrir une province ou une ville comme un ami le ferait découvrir à son entourgage.

Ouverture vers le monde, nous devons connaître plusieurs langues pour les recevoir.

Ces quelques reflexions permettront de mieux connaitre la Wallonie si accueilante.

 

Jean-Pierre Englebert

Vignette: