•  © CGT - A. Siquet - Château féodal de La-Roche-en-Ardennes
  • © CGT - A. Kouprianoff - Carnal de Binche
  •  © CGT - A. Siquet - Château de Beloeil - Meubles d'époque
  •  © CGT - A. Siquet - Fort d'Eben-Emael - Seconde guerre mondiale
  • © CGT - A. Kouprianoff - Reconstitution de la bataille de Waterloo
  •  © CGT - A. Siquet - Citadelle de Namur
  • © CGT - A. Kouprianoff - Carnaval de Morlanwez
  •  © CGT - A. Siquet - Château de Modave - Comtes de Marchin
  • © CGT - A. Kouprianoff - Ducasse d'Ath

La Wallonie culture

La Wallonie, terre chargée d’histoire

Châteaux, palais, demeures historiques, la Wallonie regorge littéralement de bâtisses séculaires de tous styles. On compte environ 1.500 châteaux, dont près de 300 sont classés !

A épingler : Les 'Parcs et Jardins exceptionnels de Wallonie' 
Reconnus comme sites exceptionnels, ces 9 parcs et jardins de Wallonie vous proposent une riche palette de styles, tantôt à l’anglaise ou néo-classique, jardins fleuris ou fontaines artistiques.

Folklore et traditions séculaires font battre le cœur des Wallons

Les carnavals

La période précédant le carême est le théâtre de festivités carnavalesques partout en Wallonie, où traditions et costumes colorés se mélangent sous un même leitmotiv : "chassons l’hiver, faisons la fête !"

A épingler : le carnaval de Binche, reconnu en 2003 par l'UNESCO comme chef d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité, est sans conteste le plus connu de Wallonie. Mardi Gras après-midi, les Gilles portent leur célèbre chapeau de plumes d'autruche, les autres personnages, qui forment les sociétés dites « de fantaisie », sont l'Arlequin, le Paysan et les Pierrots.

Le Laetare

La tradition du Laetare remonte à 1502. Le 4ème dimanche de carême, le Laetare est célébré à Stavelot, Tilff, Chapelle-lez-Herlaimont, La Louvière, Andenne, Welkenraedt, Sart, Tiège et Fosses-la-Ville avec ses célèbres Chinels.
Les Blancs-Moussis à Stavelot tapissent les rues de Stavelot de quelque 5  tonnes de confettis en fin de journée !

Les Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse

Les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse sont un des éléments majeurs de l’identité culturelle des villages situés entre les rivières de Sambre et de Meuse. Elles commémorent la dédicace de l’église du village qui honore le Saint à qui est dédié l’édifice religieux. Le village tout entier y participe !
Les processions escortées sont formées de plusieurs compagnies organisées sur un modèle militaire, chacune groupant des dizaines, voire des centaines de marcheurs !

Les géants et dragons

Apparues à la fin du quatorzième siècle dans les processions religieuses de nombreuses villes européennes, ces effigies ont conservé un sens identitaire pour certaines villes. Elles représentent des héros mythiques ou des animaux, des métiers ou des figures locales contemporaines, des personnages historiques, bibliques ou légendaires.

Les géants les plus célèbres étant sans conteste Monsieur et Madame Goliath qui dansent lors de la ducasse d'Ath à la fin du mois d'août. Les géants de la Ducasse d'Ath ont été reconnus par l'UNESCO comme chefs-d'œuvre du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Ils ne sortent qu'à cette occasion, le quatrième dimanche d'août.

Les grands feux

Les grands feux sont allumés un peu partout en Wallonie à la fin de l'hiver. Ils sont censés purifier, fertiliser et protéger la cité. Beaucoup d'entre eux brûlent le «Bonhomme hiver» pour célébrer le renouveau. Le plus connu se déroule à Bouge (Namur) où 7 grands feux sont allumés, illuminant toute la vallée.