20 millions pour le nouveau vaccin anti-cancer de PDCline pharma28/01/2020

Excellent début d'année pour la biotech liégeoise PDCline pharma. Cette dernière annonce avoir levé 20 millions d'euros (14 de capital et 6 de la Région wallonne) et l'entrée de cinq nouveaux investisseurs parmi les actionnaires.

Issue de l'Etablissement français du sang de Grenoble en tant que spin-off il y a de cela 6 ans, la société déménage en Wallonie deux ans plus tard grâce à l'attrait engendré par l'écosystème biotech wallon. L'entreprise de 24 personnes est spécialisée en immuno-oncologie ou la vaccination anti-cancer adopte une approche allogénique, autrement dit, les cellules injectées dans le corps du patient ne viennent pas de lui. Elles proviennent d'un bioréacteur. "Nos cellules sont 20 à 200 fois plus puissantes que celles des premières générations de vaccins anti-cancer basées sur une approche autologue (ndlr : du même corps)" explique Eric Haliou, CEO de PDCline.

La levée de fonds de ce début d'année servira à tester 66 nouveaux patients dans neuf hôpitaux belges et français pour ses essais cliniques permettant ainsi à la société de tenir jusqu'à la mi-2022. A ce terme, la biotech devrait disposer des résultats de l'étude et espère pouvoir séuidre de nouveaux investisseurs. Malgré sa jeunesse, la société liégeoise est déjà très convoitée. En mars 2019, elle a signé un accord de licence avec le géant de la chimie coréen LG Chem pour le développement du vaccin contre le cancer du poumon en Corée du Sud. Si tout se passe comme prévu, PDCline devrait toucher 108 millions d'euros grâce à cet accord. « LG Chem est une institution en Corée. Ce deal signé avant même le début des essais cliniques a validé la valeur de notre plateforme technologique en Corée et a accéléré les discussions avec les trois fonds d’investissement (Trois fonds d’investissement coréens dont le plus grand du pays – Korean Investment partners)  », ajoute Eric Halioua. « C’est l’une des raisons pour lesquelles ils ont décidé de nous suivre. »

 

Jusqu’à 5 millions de tests grâce à Eurogentec 02/04/2020

Face à la pandémie de Covid19, la Belgique et d’autres pays en Europe et ailleurs se heurtent au manque de...
more
Catherine Linard, Benoît Muylkens, Damien Copeau et Nicolas Gillet constituent l’équipe qui a mis au point la nouvelle technique de diagnostic © UNamur

COVID-19: l'UNamur lance une nouvelle méthode de diagnostic 02/04/2020

L’Université de Namur, sous la direction du Professeur Benoît Muylkens...
more