• Rallye de Sardaigne
  • Rallye de Sardaigne
  • Rallye de Sardaigne
  • Rallye de Sardaigne
  • Rallye de Sardaigne

Jusqu’au bout du suspense !14/06/2018

Bonjour à toutes et tous,

Difficile d’imaginer une course plus incroyable que ce Rallye de Sardaigne !
C’est sans conteste un des plus beaux moments de ma carrière, le genre d’exploit dont je regardais Colin McRae étant gosse.

Nous savions que ce serait un rallye difficile… particulièrement la première journée. Notre première position sur la route représentait un vrai désavantage sur ces spéciales hyper poussiéreuses. Mais la météo a décidé de nous filer un petit coup de pouce en faisant s’abattre des trombes d’eau, transformant les routes sardes à celles du Rallye du Pays de Galles. Dans ces conditions, nous parvenions à rester au contact des meilleurs avant d’aborder la deuxième journée de course.

Samedi, la bataille pour la victoire s’est vite transformée en mano a mano avec le quintuple champion du monde Sébastien Ogier. Après les deux premières spéciales, il comptait presque 20 secondes d’avance. 

Pas question pour autant de baisser les bras. L’osmose entre Thierry, moi, notre Hyundai et le team était totale (les mécanos ont même réussi l’exploit de remplacer le réservoir en moins d’une demi heure !). Thierry volait, j’égrenais mes notes plus vite et plus précisément que jamais, et nous reprenions plus de 14 secondes au français dans le chrono suivant. 

Dès ce moment-là, nous savions que c’était possible. 

Dixième après dixième, seconde après seconde, nous parvenions à grapiller du temps, pour terminer la journée à seulement 3.9’ du pilote M-Sport.



Il restait quatre chronos ce dimanche pour faire la différence. Nous attaquions à chaque instant, sans répit, à chaque corde, chaque virage, chaque jump ! Nous n’étions plus qu’à 8 dixièmes avant d’aborder la Power Stage.

A l’arrivée, après un dernier rush à 110%, nous coiffions le Français sur le fil pour terminer avec 7 dixièmes de seconde d’avance ! Difficile de vous décrire comment on se sent à ce moment-là !

Ce résultat nous permet aussi de faire une super opération au championnat, puisque nous comptons maintenant 27 points d’avance.



Enfin, fête des papas oblige, nous tenons à dédicacer cette victoire à Alain et Carl, nos héros ! 
Prochaine étape: la Finlande !



Merci pour vos innombrables marques de soutien,



A très bientôt,

Nicolas

Vignette: 

Autres billets blog écrits par cet ambassadeur